TGV Paca : a-t-on vraiment réfléchi ?

24 août 2008 0 Par jeff1er

Le passage d’un camion, dans notre commune, simulant le bruit d’un TGV, m’a fait réfléchir (et me renseigner… ) sur l’éventualité de la construction d’une ligne à grande vitesse près du Canet.
wpid117-tgv-2008-08-24-20-49.jpgEn effet, parmi les tracés en cours d’étude, il existe bien un trajet qui pourrait passer très près de chez nous. Comme d’habitude dans ce genre de situation, nous assistons à une bataille entre les les partisans du tracé «Métropoles» qui permettrait de rejoindre les grandes villes méditerranéennes, un autre tracé (qui semble avoir la faveur du «parti unique» et de son Grand Eclairé, Napoléon IV) celui d’Aix-Sud, qui permettrait à nos amis Niçois de rejoindre Paris via la gare Aix-Arbois.

Mais où sont les trajets prévus ?

Si ces discussions sans fin peuvent facilement être lues ça et là sur le net, en revanche il devient plus difficile de se faire une idée des tracés proposés sur des cartes;
Certains sites proposent néanmoins quelques aperçus
http://www.debatpublic-lgvpaca.org permet d’avoir un aperçu du débat public, mais le forum en ligne est inaccessible….
sur le document PDF http://www.debatpublic-lgvpaca.org/docs/pdf/etudes/etude_paysagere/1-bassin_aix.pdf, on peut trouver un aperçu de ce trajet.

TGV ou la fuite en avant

Mais sur le fond du problème, on ne trouve pas grand chose; les opposants au TGV sont taxés d’archaïsme, et finalement, le débat d’idée n’aura pas lieu; en effet, sur les différentes source du net trouvées sur le débat, les dés sont déjà jetés et le débat de fond sur l’utilité d’une énième ligne TGV n’est même pas abordé.

Si l’on fait le bilan des quelques années qui on suivi la mise en place du TGV Sud-Est, que peut-on constater ?

Les prix de l’immobilier ont explosé, la population a certainement doublé, au bas mot (les prochains recensements, pour peu qu’ils ne soient pas trafiqués, le démontreront certainement). Cette immigration économique massive a cependant quelques désavantages: les collectivités locales, livrées à elles-même pour certaines, ou sous la coupe des lobbies immobiliers pour d’autres, n’ont pas su anticiper cet accroissement de population; les infrastructures routières de proximité n’ont pas été améliorées, les réseaux d’eau (potables ou de retraitement) n’ont pas suivi non plus;

Et quel est l’argument majeur des partisans de la nouvelle ligne ? désengorger des routes trop encombrées 🙂

Mais de la gueule de qui se fout-on ?

Le TGV ne permettra qu’un accroissement supplémentaire de la population, qui une fois installée en Provence, s’empressera de prendre sa voiture (et comme le niveau socioprofessionnel concerné ne roule que rarement en clio…) et continuera d’engorger un peu plus une région sinistrée.

Donc, en définitive, si les 5 Milliards que va coûter la LGV était utilisée pour optimiser l’existant, plutôt que de fuir sans fin vers un avenir dont on se fout, mais qui finalement profitera aux sponsors de l’UMP (entre autres…), on finirait enfin de marcher sur la tête.