Spam téléphonique – Du nouveau au 1er janvier 2016

Parcitel nous a notifié aujourd’hui de la fin de ses services au 1er janvier 2016.
Quelle était sa mission ?
Depuis 2011, cette association de 5 fédérations professionnelles de télécommunication avait créé une liste de numéros de particuliers désireux de ne pas être démarchés par les téléprospecteurs.
Il suffisait pour cela d’inscrire sur leur site son ou ses numéros de téléphone (fixe ou mobile). Les entreprises de téléprospection adhérentes étaient censées consulter cette liste avant toute campane.
Cela pouvait réduire sensiblement le nombre d’appels publicitaires, mais pas totalement les supprimer, dans la mesure où seuls 80 % des entreprises de marketing direct étaient affiliées à la liste Parcitel.

Mais après une défaite d’un projet d’amendement du sénateur Jacques Mézard, où le lobby des centres d’appel avait fait valoir auprès du ministre de l’époque, Benoît Hamon, les 230 000 Emplois remis en question par une formule « opt-in » (NDLR: où les prospects étaient exclus a priori des campagnes sauf indication contraire), un nouvel article (Article L121-34) du code de la consommation passera en vigueur au 1er janvier:
Cet article stipule la création d’une liste d’opposition au démarchage téléphonique indépendante, gérée par un organisme non précisé et choisi par l’état.

Cela dit, cette liste ne sera effective qu’à partir du second semestre 2016, alors que Parcitel fermera ses portes au 1er janvier 2016 (le site n’est d’ailleurs plus accessible).

Donc d’ici là, il faudra s’armer de patience contre tous les partenaires EDF, les vendeurs de panneaux photovoltaïques gratuits, les assureurs et autres mutuelles pas chères 😀 !
En attendant quelques rappels sur les solutions existantes:
Rejet des appels anonymes
tous les opérateurs proposent un service gratuit ou payant pour rejeter les appels provenant de numéros masqués:
-Free: Rendez-vous sur free.fr > Mon compte > Téléphonie > Gestion de mes services téléphoniques. Cochez l’option rejet des appels anonymes.
Orange: il semble qu’un service Stop Secret à 2 €/mois soit plus ou moins efficace. À vérifier auprès des abonnés.

Utilisation d’une liste noire
Je ne puis témoigner ici que du service proposé par Free; après un appel provenant d’un numéro non sollicité, il vous suffit de composer le *351*#. le service doit être au préalable activé par *351#.

Source : Harcèlement téléphonique : comment en finir | LOEIL A VIF – un blog par François Coulaud

La date et l’heure de mon iPhone erronée…résolu

Depuis notre voyage en Inde, l’iPhone était resté à l’heure indienne, pour qu’il soit paramètré en mode « réglage automatique » de la date et de l’heure. De plus, il retardait d’un jour wpid-iPhone_DatePicker-2011-01-29-15-21.png Les redémarrages et autres restaurations n’y faisaient rien.
Après avoir longtemps cherché, j’ai cru comprendre que ce bug en affectait plus d’un; J’ai également compris que la synchronisation avec iTunes jouait un rôle dans la synchronisation.
Finalement la solution m’est apparue par hasard:
– J’ai d’abord vérifié que les fuseau horaires étaient identiques sur les préférences du calendrier et dans « date et heure », en réglage manuel. 
– J’ai synchronisé le Mac et l’iPhone.
– Je suis repassé en mode réglage de l’heure automatique.
– j’ai redémarré l’iPhone.
– Je suis retourné dans les préférences Date et Heure, puis je suis passé d’automatique à manuel, puis à nouveau automatique, et tout est rentré dans l’ordre !
je ne tire pas mon chapeau à Apple sur ce coup, qui a manqué de rigueur !

iPhone: mon premier retour d’expérience

Cela fait à présent une semaine que j’ai reçu mon nouvel iPhone. Je ne vais pas déballer de banalités, ni même encenser ce superbe objet ; d’autres l’ont déjà fait avant moi.
iphone-2010-05-15-13-58.png
En revanche, c’est avant tout la politique marketing d’Apple que je voudrais critiquer.
Un exemple simple : je possédais sur mon Nokia N95 une merveilleuse petite application qui permettait de changer son profil (sonneries, vibreur) en fonction de plusieurs éléments : localisation en fonction des antennes GSM, entrée de l’agenda…
J’ai naturellement souhaité acquérir la même application sur l’iPhone.
Premier obstacle : il n’y a pas de profil sur iPhone.
Étant donné que 99 % des autres téléphones possèdent cette fonctionnalité, j’imagine qu’Apple prépare un coup marketing pour son prochain opus ; l’ iPhone 4G. Ce que l’on peut noter ici, c’est que malheureusement, le leader d’un marché n’éprouve pas le besoin d’être un leader technologique. En effet, à quoi bon devancer la concurrence quand nos ventes les écrasent.
Mais bon, grâce à l’Apple store, je me disais que je pourrais trouver une alternative parmi les applications des développeurs. Une rapide recherche sur Internet m’a fait comprendre mon erreur.
Cette application existe bel et bien, mais elle a été rejetée par Apple et par conséquent n’est disponible que sur un iPhone « jailbreaké ».
Moralité, le monopole est ennemi de l’innovation.
Malgré tout, j’ai trouvé mon bonheur parmi quelques applications bien astucieuses.
grocery-2010-05-15-13-58.png
Premièrement, Grocery Gadget (3,99€). il s’agit d’une application classique pour stocker ses listes de courses. Mais elle va beaucoup plus loin ; en effet, on a la possibilité depuis l’application de créer un groupe auquel plusieurs iPhone pourront s’abonner, et ainsi de pouvoir synchroniser ses listes d’un téléphone à l’autre. Idéal pour un couple. De plus, l’ajout de nouveaux articles peut se faire par le biais de leurs codes-barres, facilitant ainsi leur saisie. Dernier raffinement, on peut ajouter une liste de magasins (supermarchés, pharmacie, magasins de bricolage) et indiquer pour chaque article où l’on peut se les procurer. Lorsqu’on passe en mode « course », il suffira alors indiquer dans quel magasin l’on se trouve pour avoir la bonne liste de courses. On peut également ajouter une photo pour chaque article : pratique si l’on ne souhaite pas saisir la marque du produit mais plutôt se référer à sa photo.
panoramascope-2010-05-15-13-58.png
Deuxièmement, Panoramascope (1,59€). Cette application cède à la mode de la réalité augmentée. Elle télécharge une base de données depuis l’Internet et affiche en surimpression de l’image de la caméra les indications géolocalisées. Votre iPhone se transforme ainsi en véritable table d’orientation portable. Si vous faites de la randonnée, quel bonheur de pouvoir reconnaître sur 360° le nom des montagnes qui vous entourent, les villages, ou toute autre information disponible sur Wikipédia, par exemple.
Ce petit miracle n’est possible qu’à la présence combinée d’une boussole et du GPS de l’iPhone. je regrette cependant que les indications à l’écran ne soient pas « cliquables ».
akinator-2010-05-15-13-58.png
Enfin, un grand classique sur iPhone : Akinator. ce petit jeu est capable de deviner le personnage auquel on pense. Il suffit de penser très fort à une personne réelle ou fictive, et de lancer l’application. En répondant aux questions qu’elle pose, au bout de quelques minutes, elle devinera son identité. Trop fort ! Je gardais pour la fin une dernière application qui m’a bien plue : Iphigénie. C’est ni plus ni moins que l’ensemble des cartes IGN au 1 25/1000 dans sa poche, avec Géolocalisation. Cela dit je n’ai pas trop compris le mécanisme des licences, et je crains d’avoir à payer une licence à partir du mois de juin, ce qui me paraît très la moindre des choses. En résumé, comme je pressentais, l’iPhone est un superbe outil qu’Apple a malheureusement bridé. La forte concurrence d’androïd sur le marché américain va certainement changer la donne.